ORIGINES


Suite à des recherches, il s’avère que le Chien Chinois à Crête serait apparu au cours du 12ème millénaire avant notre époque. Il apparaît donc que cette race est l’une des plus ancienne du monde.

Concernant son pays d'origine, il faut croire que chacun lui attribuait son originalité. Du coup, on lui retrouvait différent nom en fonction de sa situation géographique. En Égypte, on l’appelait Chien Nu des Pyramides (ou Chien de Gizeh), en Turquie, Chien Nu Turc.

Mais on le retrouve aussi en Afrique du Sud et en Chine.

Son appellation de Chien Nu chinois est également un peu floue. Mais il semblerai que cela provienne du commerce maritime entre la Chine et les États-unis entre autre (d’ou son pseudo de Chien Chinois des bateaux).

Il aurait été beaucoup utilisé par les marins chinois pour du troc mais également pour des raisons sanitaire sur les bateaux. On le dit aussi Chinois car son ancêtre supposé serait le Taï-Taï Mandchou, chien sacré de la dynastie des Ch'ing, lui-même ayant de lointaines origines africaines.

Après la chute de l'empire Ch'ing, et grâce à son utilisation par les marins chinois à bord de leurs bateaux mais également sur le ports, le chien Chinois voyagea à travers le monde. P

ar son passage dans différents pays, il y laissa des traces qui lui confèrent aujourd’hui le titre d’ancêtre. Il serait donc à l'origine du chien nu du Mexique.

En ce qui concerne l’Europe, il apparaît que le Chien Chinois à Crête aurait été l’apanage des classes privilégiées. Une œuvre le représentant au pieds de ses maîtres en atteste.

Ceci dit, il n’est pas prouvé qu’il s’agit bien d’un Chien Chinois mais tous les critères physiques de ce chien tendent à prouver son authenticité. L’œuvre est visible au Musée de Dresde, il s’agit d’un tableau de Lucas Cranach l’Ancien représentant Heinrich et Katharina Von Mecklenburg.

Le Chien Chinois à Crête (ou "Chinese Crested Dog") existe en deux variétés. Tout d'abord, le nu (exception faite de la tête, des pattes et de la queue) dont l'absence de poil est génétique, provenant d'une mutation naturelle.

La deuxième variété est à poil vaporeux, dont la dénomination a variée plusieurs fois pour être enfin reconnue officiellement sous l'appellation de "houppette à poudre" ("powderpuff" en anglais).


Photos et textes :  M. HEBERT Cédric & Mme De Ruyver Pacale
Éleveurs de chiens chinois
www.splendidog.com

Les races de ce groupe actuellement traitées :
Bichon Bolonais - Bichon Havanais - Bichon Maltais - Bouledogue FrançaisCaniche -
Cavalier King Charles - Chien chinois - Chihuahua -
Épagneul Tibétain - Shih Tzu - Lhassa Aso - Pékinois -
Carlin - Coton de Tuléar - Bichon frisé